Comment choisir les polices d’écriture ?

Je vais te donner les grandes lignes pour bien la choisir !

Les polices d’écritures sont porteuses de sens, chaque famille envoie des messages différents. Je distinguerais ici 4 grandes familles.

Les 4 grandes familles

police ecriture lineale

Les linéales

Les linéales sont le passe partout idéal, elles sont neutres, lisibles et moderne. Peu importe votre domaine ce ne sera pas un mauvais choix.

Sur le web c’est le choix le plus agréable à lire sur des textes longs.

Si vous voulez mon avis, vous ne pouvez pas vous en passer. 

police ecriture serif

Les sérifs

Une famille à double sens… En effet les valeurs que renvoie cette famille dépend du type d’empattement. 

S’ils sont fins on instaurera un certain classicisme, un côté haut de gamme et/ou traditionnel.

Avec des empattements plus épais, on renvoie une image plus autoritaire, avec une certaine stabilité et force.

En imprimerie notamment pour des ouvrages avec beaucoup de textes, comme des livres, elles nous offrent un excellent confort de lecture.

police ecriture scripte

Les scriptes

Les scriptes ou manuscrites, apportent un coté chaleureux grâce à leur dessin plus humanisant, qui rappelle l’écriture de l’Homme. Elles évoquent furtivité, créativité, enfance.

A utiliser pour des logos ou des titres/textes courts avec modération pour ne pas perdre en lisibilité et maintenir un bon confort de lecture. 

Attention aussi à ne pas perdre en crédibilité en usant trop les polices manuscrites et ainsi subir le même sort que la Comic sans MS.

police ecriture graphique

Les graphiques

Les graphiques englobent tout ce qui ne rentre pas dans les autres catégories. 

Elles sont fantaisistes, on les choisi pour leur originalité, dans des communications qui souhaitent un ton créatif et/ou décalé. Elles sont très intéressante pour se démarquer mais à utiliser avec modération pour des logos ou des textes courts, ici aussi pour des raisons de lisibilité.

Mais attention au choix que vous ferez et à ne pas en mettre trop l’utiliser la faute de goût arrive vite !

Bien associer les polices d’écriture

Une bonne association de polices d’écriture créer de l’harmonie, une fluidité et de la cohérence dans votre communication.

Je te partage 4 règles pour bien faire tes associations !

Choisir 3 polices maximum 

Il ne faut pas en utiliser trop, car vous pourriez créer de la confusion.

Vous pouvez optez pour une police lisible qui sera la base pour vos longs textes. Une typographie plus graphique ou manuscrite pour vos titres. Et une dernière pour des niveaux de texte plus anecdotiques comme des exergues…

Créer de la hiérarchie 

Vos polices d’écriture doivent doivent offrir une hiérarchie visuelle au lecteur. C’est-à-dire l’aider à comprendre le contenu du support qu’il sont entrain de lire. Comprendre au premier coup d’oeil que tel texte est un titre, que tel autre est un paragraphe, que tel autre est une information à retenir etc…

En quelques mots : Une police = un usage 

Ne pas associer des polices trop similaires 

Si vos polices sont trop similaires, avec des différentes quasi-imperceptible cela créera un effet désordonné. On ne comprendra pas très bien pourquoi ça change.

Être attentif au dessin de caractère 

Lorsque vous associer deux polices vérifiez que leur dessin ont des similitudes, afin de vous assurer qu’elles se marieront bien. Par exemple avec des tracés similaires arrondies, ou au contraire tranché, ou bien en fonction de la largeur des caractères etc…

OÙ TROUVER DES POLICES ?

 Voici quelques exemples de site sur lesquels vous pourrez télécharger des polices d’écriture :

Google Font : gratuite et open source. Utilisable sur vos sites internet grâce à des shortcodes

Adobe font : incluses avec l’abonnement Creative Cloud, usage privé et commercial.

FontFabric : nombreuses polices gratuites, et payantes.

BeFonts : une majorité de polices gratuites

MyFonts : plus de 130 000 polices professionnelles et payantes à télécharger.

Dafont : vous y trouverez énormément de polices d’amateurs, mais vous pouvez aussi y trouver des pépites comme Bebel (la police que j’ai créée)