Éco-conception

Communiquez de manière plus éco-responsable !

Éco-concevoir son identité visuelle et ses supports de communication c’est réduire son impact environnemental.
Le travail peut-être fait sur votre identité visuelle et sur l’ensemble de votre stratégie de communication. Votre logo, vos supports de communication qu’ils soient imprimés ou sur le web. Si l’éco-conception vous intéresse cela nous fait déjà un point en commun ☀️


Quelques statistiques

En 2019 l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) estime que le secteur du numérique au sens large était responsable de 4% des émissions de gaz à effet de serre dans le monde soit l’emission du Canada et l’Allemagne réunis, et pour 2025 ils projetaient ce chiffre à 8%.
Du côté de l’impression ce n’est pas très beau non plus on estime en 2019 qu’il y a eu 420 millions de tonnes de papiers/cartons d’utilisé dans le monde, c’est un chiffre astronomique mais ce n’est pas le principal problème dans l’imprimerie classique qui est l’impression. Certaines encres proviennent d’énergies non renouvelables (petrolier, minnerai), il y a également beaucoup de produits chimiques et de solvant pour les mélanges et nettoyer les machines. Et je ne vous parle pas des finitions telles que le vernis et le pelliculage qui necessite beaucoup d’energie au moment du séchage et qui rendent le processus de recyclage dur et/ou impossible.

N’ayez crainte des solutions existent pour réduire l’impact environnemental de notre communication et de nos créations graphique. C’est l’éco-conception. Et c’est le sujet du jour. 👇👇

Des supports de com’ print éco-conçus

En print l’éco-conception tourne autour de deux facteurs principaux : la charge d’encre et le choix des matériaux.

Plus il y a d’encre sur une feuille et plus cette dernière devra être nettoyée lors du recyclage et donc utilisera d’eau. Travailler avec un imprimeur labellisé « imprim’vert » qui travaille avec des encres végétales et des papiers aux normes FSC ou PEFC ce qui vous garantira que votre papier est issus de forêts gérées durablement.

Quelques tips pour réduire votre charge d’encre pendant votre création graphique :

• Limiter l’usage d’aplat de couleurs dans vos mises en page

• Limiter l’usage de photos dans vos mises en page

• Utiliser des éco-fontes (police d’écritures qui utilisent jusqu’a 50% d’encre en moins) ou privilégié des polices d’écritures plus fines, dans vos créations graphiques, et pour votre logo.

• Travailler avec des partenaires locaux.

• Utiliser des papiers aux formats standard pour éviter les chutes de papiers.

Un site éco-conçu

Il est parfois plus difficile de voir l’impact de notre site internet sur l’environnement puisqu’il est immatériel. Mais pourtant la trace qu’il laisse n’est pas invisible. Il y a des réponses techniques à apporter à ce problème mais aussi des réponses graphiques, telle que la réduction d’images et de vidéos sur votre site, avoir un webdesign simplifié sans animation.

Quelques points-clés pour éco-concevoir son site :

• Choisir un hébergeur vert pour votre site

• Ne pas utiliser trop de plugins (fonctionnalités diverses) ne garder que l’essentiel.

• Bien penser le parcours UX pour que l’utilisateur n’est pas trop de clics à faire.

• Bien optimiser le format et le poids de ces images.

« Plus on intervient tôt, c’est-à-dire lors de l’expression du besoin, de la conception fonctionnelle et du maquettage, plus l’effet de levier est fort en terme de réduction de l’empreinte environnementale. »

Frédéric Bordage

Retrouvez les derniers articles en lien avec l’éco-conception graphique

Graphisme, eco-conception, graphisme durable, communication, identité visuelle, branding, supports de communication, design graphique, graphiste, branding, creation graphique, logotype, affiche, flyer, logo