La police dont on ne doit pas prononcer le nom

Tout le monde connaît le dégout des graphistes à l’égard de la Comic Sans MS, mais savez-vous pourquoi ?

Aujourd’hui sa connotation décrédibilise tous les textes sérieux. Et en même temps son dessin manuscrit, léger et enfantin n’y est pas pour rien. Mais utilisez dans le bon contexte, elle peut servir !

A l’origine cette police, de Vincent Connare fut créée pour un programme d’initiation aux novices de l’informatique, et elle fut principalement utilisée pour les échanges de mails entre jeunes filles.

Elle est devenu populaire grâce à sa diffusion dans les polices Windows, elle a été utilisée en masse dans des documents Word par tout le monde ce qui a rendu bon nombre de documents absolument ridicules. C’est ça qui a agacé les graphistes.

Pour résumé, les typographies sont porteuses de sens, il en existe plusieurs types, et chacun (linéales, manuscrite, à empattements..) véhiculent des valeurs différentes.

Vous n’allez pas utiliser la Comic Sans MS dans un document important tout comme vous n’allez pas illustrer un accident de voiture par un chaton.

Alors à chaque fois que vous utilisez une typographie, demandez-vous s’il est sert votre propos. 😉